Informations // COVID-19

Secteur nord de Chaudière-Appalaches

Retour aux secteurs du magazine
Facebook Linked in Instagram
<    Voir tous les articles

Québec annonce deux mesures économiques destinées au secteur forestier

2020-04-07

Québec annonce deux mesures économiques destinées au secteur forestier

Soucieux d'accompagner le secteur forestier en cette période où l'ensemble des Québécoises et des Québécois se mobilisent dans une lutte sans merci face à maladie à la coronavirus (COVID-19), le Gouvernement du Québec lève le voile sur deux mesures économiques visant à donner un répit aux entreprises affectées par les impacts liés à cette situation exceptionnelle. Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, qui en fait l'annonce, rappelle d'ailleurs l'importance pour tous de se conformer aux règles de base suivantes :

-Éviter de se déplacer d'une région ou d'une ville à l'autre, sauf en cas de nécessité.

-Interdiction de se rassembler à l'intérieur ou à l'extérieur.

-Maintenir en tout temps une distance de deux (2) mètres entre les individus.

Un milieu de travail plus sécuritaire 


D'abord, pour assurer la réalisation sécuritaire des travaux sylvicoles en forêt, le Bureau de mise en marché des bois (BMMB) a amorcé l'évaluation des coûts additionnels engendrés par la mise en place de moyens visant à assurer la sécurité et la distanciation physique des travailleurs en sylviculture, tant dans les forêts publiques que privées. Ces coûts viendront bonifier les grilles de taux des travaux sylvicoles pour l'année 2020-2021. Cette mesure exceptionnelle permettra, entre autres, la mise en place d'initiatives liées particulièrement aux déplacements des travailleurs et à leur hébergement.

Report de la tarification des volumes récoltés 


Afin d'alléger le fardeau financier des entreprises et leur permettre d'avoir plus de liquidités pour traverser la crise, le ministre Dufour reporte jusqu'en septembre 2020 la facturation des volumes récoltés dans les forêts publiques au cours du mois de mars 2020 et des mois suivants. Les montants en jeu représentent environ 60 M$ selon le taux de récolte des entreprises. La facturation ainsi suspendue sera par la suite étalée sur le reste de l'année 2020-2021. 


Lire le magazine d'un de nos secteurs

© Vitalité économique. Tous droits réservés. Étincelle - publicité marketing web